Pour toutes les classes :

Le NouvelObs a publié un article sur les traces numériques collectées par diverses entreprises (Facebook, Google…)



Par Boris Manenti

Extrait de l'article publié le 03 mai 2018 à 12h14 :

« Je suis pris de vertige.

Je me savais profilé, mais je n'imaginais pas à quel point ! Un mois avant l'arrivée du nouveau règlement général sur la protection des données européen, j'ai voulu faire le point sur les éléments collectés sur ma personne. Par Facebook et Google évidemment, mais aussi par Amazon, Twitter, Snapchat, Uber et Netflix. Je suis pris de vertige.

Je me savais profilé, mais je n'imaginais pas à quel point ! Un mois avant l'arrivée du nouveau règlement général sur la protection des données européen, j'ai voulu faire le point sur les éléments collectés sur ma personne. Par Facebook et Google évidemment, mais aussi par Amazon, Twitter, Snapchat, Uber et Netflix*.


Au total, j'ai récupéré plus de 62 gigaoctets d'informations. Concrètement, cela représente, imprimé, l'équivalent d'un livre de plus de 37.000 pages ! Et tout, absolument tout, y est, répertorié dans 193 dossiers, consigné dans 4.084 fichiers, essentiellement des tableurs plus ou moins lisibles.

[…]

L'autre qui n'oublie rien, c'est Google. Je m'aperçois combien le géant de la recherche s'est étendu telle une arrière-toile du web, collectant les empreintes de mes passages sur son moteur, ses plans Maps, son stockage Drive, son appli YouTube... Et il arrive à tout regrouper, que ça vienne de mon PC au bureau, de mon Mac perso ou de mon iPhone.

Stupéfait, je découvre que toutes mes interactions avec le groupe de Mountain View sont classifiées depuis... avril 2007. Je ne suis plus le même qu'il y a onze ans, pourtant Google se souvient de ma recherche pour "personnaliser des icônes" d'ordinateur, pour voir ma maison d'enfance sur Google Earth, ou pour écouter "Umbrella" de Rihanna.

Pérégrinations audio et vidéo, fautes de frappe, questionnements philosophiques et de santé… Tout y est recensé, à la seconde précise. Le tournis monte d'un cran devant l'"historique des localisations" avec 5.975 lieux archivés ! Pour quoi faire ?!

Mode d'emploi :

Pour télécharger les données de son Facebook (dites "archive"), il faut se rendre dans les paramètres et demander à "télécharger une copie" de toutes ses activités sur le réseau, ou de certaines seulement. Celle-ci met plusieurs minutes à se compacter. Vous serez averti par un e-mail sur l'adresse liée au compte.

Pour télécharger les données de son compte Google (dites "Takeout"), il faut se rendre sur la page Takeout.google.com, et demander à créer "une archive". En fonction du poids de celle-ci, elle mettra entre quelques minutes et plusieurs jours à être compactée pour être récupérée. Vous serez averti par un message sur Gmail.

Pour télécharger les données de son compte Twitter, il suffit, dans les paramètres, de "demander votre archive". Un lien de téléchargement est envoyé par e-mail sur l'adresse liée au compte.

Pour télécharger les données de son compte Snapchat, il suffit de se rendre sur la page de gestion des comptes, et d'adresser une demande de ses données. Un lien de téléchargement est ensuite envoyé par e-mail à l'adresse liée au compte. »